Que faire après le collège ?

orientation

Après la classe de troisième, les études qui s’offrent aux collégiens sont nombreuses. Cependant, le choix de l’orientation scolaire de votre enfant doit se baser sur quelques critères importants. En effet, vous devez aborder plusieurs sujet afin de l’aider à trouver la filière qui correspond le plus à son niveau et sa carrière envisagée. En général, votre enfant a le choix entre 3 voies d’orientation après le collège à savoir la classe de seconde générale et technologique, la classe de seconde spécifique et la voie professionnelle.

Les critères à prendre en compte avant de choisir une orientation

Avant tout, le choix de l’orientation après la 3ème dépend en grande partie des résultats scolaires de votre enfant et donc de son parcours au collège. Toutefois, il vous est déconseillé de faire votre choix après avoir vérifié certains critères. En parallèle avec celui-ci, il vous est conseillé de prendre en compte sa personnalité, ses centres d’intérêt et ses dons. L’idée consiste entre autres à déterminer si sa capacité est plutôt intellectuelle ou manuelle. Demandez-lui dans quels secteurs professionnels il souhaite intégrer après ses études. Sur quelles matières en classe se sent-il vraiment à l’aise et fort ? Certes, n’attendez pas la fin du collège pour cerner ses faiblesses et ses atouts. Effectivement, dès le début des cours, ses professeurs vont aussi juger ses capacités tout en évaluant ses possibilités à poursuivre de longues études. Dans certains cas, les capacités de votre enfant ne se remarquent qu’à la fin du deuxième trimestre. Selon les résultats obtenus à la fin de l’année scolaire et en fonction de ses souhaits, trois parcours d’orientation après la 3ème s’offrent à lui.

S’orienter vers la seconde générale et technologique

La seconde générale et technologique s’adresse aux collégiens qui ont obtenus les meilleures notes dans les matières de bases à savoir la mathématique, le français, l’histoire-géo et les autres langues. Cette classe de seconde est collective et englobe les deux filières. Par contre, vous devez en choisir une en vous appuyant sur le bac que votre enfant envisage de passer. Des leçons de détermination sont également à choisir parmi les 17 proposées. Ces leçons demeurent les matières en commun de la seconde technologique et générale. Cette dernière constitue d’ailleurs une année de rayonnement supplémentaire. À vrai dire, au cours du deuxième trimestre, votre enfant annoncera ses vœux pour l’orientation de son choix après la classe de 3ème. Cela lui permet d’ores et déjà de se préparer soit à un bac littéraire (L), soit à un bac économique et social (ES), soit à un bac série scientifique (S) ou technologique. Pour information, ces vœux doivent a priori correspondre à la décision du conseil de classe avant d’être décidés de manière définitive.

Choisir la seconde spécifique

La seconde spécifique prépare votre enfant à passer un bac technologique ainsi qu’à éveiller son intérêt aux métiers de l’hôtellerie ou des techniques de danse et de musique. Cette orientation après la 3ème lui permet en même temps d’obtenir plusieurs brevets de technicien à l’issue de la classe de troisième. Il peut alors préparer un bac technique dans le domaine de la danse et de la musique. Il peut également préparer un bac dans le secteur de l’hôtellerie. En outre, la seconde spécifique lui donne la possibilité d’obtenir un brevet de technicien en tant que dessinateur en arts appliqués dans la verrerie et la cristallerie ou en tant que dessinateur maquettiste dans les arts graphiques et la cartographie. En choisissant un tel parcours, votre enfant peut aussi orienter son choix professionnels vers la production de cuirs, vers la topographie et vers la création des articles d’habillement. Afin d’y parvenir, il doit par-dessus tout privilégier la seconde spécifique après la classe de troisième en collège. Cela dit, avant le début du deuxième trimestre, il vous est conseillé de vous renseigner rapidement auprès des écoles spécialisées pour comprendre le principe de la seconde spécifique car les places sont limitées. Vous trouverez facilement des informations sur le sujet dans les établissements d’orientation et d’information disponibles en ligne ou sur toutes les communes de l’Hexagone.

Se diriger vers la voie professionnelle

La voie professionnelle conduit votre enfant à l’obtention du CAP ou du certificat d’aptitude professionnel et au BEP ou brevet d’études professionnel. Ces diplômes lui permettent d’évoluer rapidement vers un bac professionnel. Si vous avez constaté que votre enfant s’intéresse peu aux études théoriques et éprouve quelques difficultés scolaires ou si vous avez remarqué qu’il répare facilement les objets endommagés à la maison, il vous est alors conseillé de lui préparer un projet professionnel particulier qui n’exige pas de longue étude. Toutefois, demandez-lui si cette voie professionnelle l’intéresse. Quoi qu’il en soit, cette dernière offre à votre enfant l’opportunité de s’orienter vers un métier en particulier à la fin de ses études. Pour information, la réussite dans cette orientation dépend entièrement de sa motivation et de ses résultats. Aussi, il pourra aussi passer le bac professionnel deux ans après l’obtention du diplôme CAP ou BEP. Cependant, celui-ci sera plus accessible si votre enfant a réussi son brevet d’études professionnel. En fait, le BEP est plus généraliste en tant qu’orientation après la 3ème ce qui n’est pas pour autant le cas du CAP qui prépare directement votre enfant à un métier donné.

Quelle formation suivre pour la gestion de patrimoine ?
Conseils pour bien choisir son École de Commerce